ACCOUNT

Les pirates sur la sécurité à Esch-Alzette

Mesdames, Messieurs,

Par la présente, nous, les Pirates, souhaitons exposer notre point de vue sur la criminalité et la sécurité à Esch et ailleurs.

Déjà, le 27 septembre 2019, nous avons posé une question parlementaire au sujet de la sécurité à Esch-Alzette. Ceci afin d’obtenir des informations et des évaluations précises de la part des ministères compétents sur la situation sécuritaire sur place. Nous voulions obtenir des données sur Esch sur une certaine période et en comparaison avec Luxembourg-Ville.

Nous nous sommes abstenus de faire une interprétation publique de ces chiffres, comme il s’agissait d’une collecte de données purement factuelle que nous voulions utiliser pour élaborer des propositions d’amélioration concrètes. Les débats actuels nous offrent toutefois l’occasion de mener une discussion claire sur la situation à Esch.

Voici quelques positions du parti sur le sujet :

  1. Patrouille de police :

Une présence policière accrue est nécessaire. C’est également ce qu’a déclaré la ministre dans sa réponse à Marc Goergen. Le nombre total de policiers sera augmenté. Nous pensons qu’il s’agit d’une première étape pour répondre aux préoccupations des citoyens locaux et afin d’augmenter la présence.

  1. Plus de moyens pour les acteurs sur place :

Les Pirates veulent que les personnes exclues de la société soient aidées. L’État doit offrir des alternatives pour pouvoir échapper à la criminalité. Des investissements sont nécessaires pour permettre à ces personnes de retrouver une vie régulière. Nous demandons une augmentation drastique des moyens mis à disposition pour le travail avec les jeunes, la prévention de la drogue, la prévention de la violence, etc. Les communes et le ministère de la Famille ont un rôle à jouer à cet égard. Les travailleurs de rue et les maisons des jeunes effectuent un travail précieux en ce sens et doivent être soutenus davantage. Ils sont le point de contact pour les jeunes et connaissent le mieux le milieu.

  1. Une politique de la drogue moderne :

Le parti Pirate attire l’attention sur la politique désastreuse de la dernière décennie en matière de drogue. N’est-ce pas cette politique qui a principalement contribué à la situation actuelle à Esch ou à d’autres lieux au Luxembourg ? Les consommateurs de drogues continuent d’être criminalisés et d’être mis dans le même sac que les grands criminels. Ainsi, un changement de mentalité est nécessaire. De plus, nous sommes étonnés de la présentation de notre parti comme populiste de droite. Le parti Pirate se base sur les valeurs fondamentales de tolérance et de diversité et se défend avec véhémence contre les accusations de populisme de droite. Nous nous engageons depuis 10 ans pour les droits des minorités dans notre société et pour que le débat sur la criminalité soit abordé de manière différenciée. De nous décrire comme étant de droite n’aide ni les gens sur place, ni ceux qui n’ont pas eu de chance et qui ont sombré dans la criminalité.

Mesdames, Messieurs,

Cordialement,

Marc Goergen.

Zesummenhang posts

De 25te Februar 2022 ass dat neit Denkmalschutzgesetz a Kraaft getrueden. Nom Artikel 18 vum Gesetz kann all Interesséierten an all Organisatioun eng Demande
Haut kruten d’Deputéierten aus der Justizkommissioun een Entworf fir ee Gesetz zu Vorratsdatespäicherung virgeluecht. D’Piraten schwätze kloer vun engem Staubsauger a plaidéiere fir d’Ofschafung
Verschidden Haushalter hei am Land gi mat Fernwärme versuergt, fir hir Wunneng oder hiert Haus ze hëtzen. Och hei sinn d’Präisser a leschter Zäit