ACCOUNT

Résultat d’un sondage interne

Communiqué

Du 11 au 16 janvier 2022, les membres du parti politique Piraten avaient la possibilité de participer à un sondage interne sur l’opportunité d’introduire une vaccination obligatoire. Les résultats du sondage, évalués le 17 janvier, montrent qu’une majorité des participants s’est exprimée contre une vaccination obligatoire, tant nationale que sectorielle.

 

Le parti Pirate est un parti fondé sur le principe de la démocratie de base, voilà pourquoi nous avons décidé d’organiser un débat interne pour tous nos membres. Pendant une semaine, ils ont pu voter pour ou contre ou alors s’abstenir par rapport à certaines questions. Ils ont été consultés par rapport à une vaccination obligatoire nationale et/ou sectorielle. En cas de désaccord, nous avons voulu connaître leurs préférences par rapport à certaines alternatives.

 

42,86% des participants ont voté pour une vaccination obligatoire nationale, 54,08% contre et 3,06% se sont abstenus. Une obligation vaccinale sectorielle a été approuvée par 21,82% des votants et refusée par 76,36%, sachant que 1,81% des votants se sont abstenus. La majorité des membres ont demandé que les personnes non-vaccinées soient davantage sensibilisées par rapport aux avantages d’une vaccination et que des incitations (financières, fiscales ou matérielles) soient éventuellement prévues.

 

Dans l’hypothèse qu’un projet de loi sur une vaccination obligatoire sera déposé, les députés Pirates voteront en accord avec le résultat de ce sondage – sans remettre toutefois en question l’utilité des vaccins dans cette pandémie. La vaccination est un outil essentiel et irremplaçable dans la lutte contre la Covid-19 et il faut absolument continuer à informer sur les avantages des vaccins autorisés. L’obligation vaccinale n’est cependant pas la voie à suivre selon les Pirates.

Zesummenhang posts

D’Gesetz vum 14te Juli 2015 reglementéiert den Accès zum Beruff vum Psychotherapeut. Et kann een ee Master an der klinescher Psychologie hunn, aner Diplomer
An hirer Äntwert op meng Question parlementaire n°7357 huet d’Ministesch geschriwwen, dass zum deemolegen Zäitpunkt insgesamt 388 Kanner a Jugendlecher duerch d’Geriichtsuerteeler vun deenen
Eng Fro gouf gestallt op fro.lu. Doktere kënnen Ordonnancë fir Analysen am Labo verschreiwen, déi net vun der CNS rembourséiert ginn. An deem Fall