ACCOUNT

Motion pour des centres de jour / salles de consommation de drogues plus décentralisées

Contexte: Heure d’actualité au sujet de l’organisation de la sécurité publique

La Chambre des députés déclare:

  • Que stratégie nationale en matière d’addictions et plan d’action gouvernemental 2020–2024 en matière de drogues d’acquisition illicite et de leurs corollaires envisage d’ “étendre la disponibilité, l’accessibilité et la couverture d’un traitement efficace et diversifié de la toxicomanie, pour les consommateurs de drogues problématiques et dépendants, y compris les consommateurs de produits non opiacés, afin que tous ceux qui le souhaitent puissent bénéficier d’un traitement en fonction des besoins”;
  • Que l’accord de coalition du gouvernement actuel stipule : “Il sera veillé à la mise en adéquation par rapport aux besoins de la structure bas seuil « Abrigado » et des lieux de consommation seront ouverts à Esch-sur-Alzette et à Ettelbrück. D’autres sites de lieux de consommation encadrée et dépénalisée seront étudiés au besoin”;
  • Que des chiffres récents du Rapport annuel sur “état du phénomène de la drogue au Grand-Duché de Luxembourg” montre une prévalence et un taux de prévalence d’usagers problématiques de drogues (UPD) au Luxembourg, de 2.250 personnes càd. 5,79 sur 1000 personnes dans la catégorie d’âge de 15 à 64 ans.
  • Que les personnes toxicomanes ont besoin de foyers qui sont facilement accessibles et situés à proximité immédiate de l’intéressé.

 

Pour ces raisons, la Chambre des députés invite le gouvernement à:

 1. créer des structures plus décentralisées qui offrent aux toxicomanes des points d’assistance pour les premières nécessités, et qui peuvent fournir des traitements stationnaires.

La motion a été rejetée.

 

Zesummenhang posts

An hirer Äntwert op meng Question parlementaire n°7357 huet d’Ministesch geschriwwen, dass zum deemolegen Zäitpunkt insgesamt 388 Kanner a Jugendlecher duerch d’Geriichtsuerteeler vun deenen
Eng Fro gouf gestallt op fro.lu. Doktere kënnen Ordonnancë fir Analysen am Labo verschreiwen, déi net vun der CNS rembourséiert ginn. An deem Fall