Réaction aux nouvelles mesures Covid-19 annoncées par le Gouvernement

Published by Piraten on

Communiqué

Il y a moins d’une semaine, la Chambre des Députés a adopté une nouvelle loi Covid. Selon les déclarations du Gouvernement, celle-ci sera à nouveau modifiée et améliorée sur des points que notre parti avait déjà exigé lors du vote de la semaine précédente. Nous saluons l’introduction du régime du Covid-Check+, mais déplorons que le gouvernement n’agisse que maintenant.
Nous avons précisé lors du vote de la dernière loi Covid que les mesures en matière de tests ne suffisent pas dans le contexte actuel. Nous avons soutenu un système +(le plus représente des tests autodiagnostiques) dans le régime de contrôle Covid et continuons à le faire, comme l’a expliqué Sven Clement dans la Chambre des Députés la semaine dernière :

Dans un contexte où chacun peut s’acheter un certificat faussé, la prudence est un atout. Tester plus les vaccinés et les non-vaccinés amènera plus de sécurité, même si le vaccin reste la meilleure arme dont nous disposons dans cette lutte contre le Covid.”

Notre parti aurait préféré que le Gouvernement aurait suivi nos conseils plus tôt car la situation scientifique a longtemps suggéré que le régime du Covid-Check a trop de failles. Pour nous Pirates, chaque citoyen doit avoir la possibilité de se faire tester une fois par jour, afin de se protéger et de protéger les autres du virus.
Nous sommes alors d’accord avec la règle du 2G+ dans le secteur de la restauration, à condition que l’aide financière, comme promis par le Premier ministre lors de sa conférence de presse, soit à nouveau ajustée à la hausse et que l’application Covid-Check soit mise à jour le plus vite possible. Pourtant, les tests rapides sur la 2G+ ne devraient s’appliquer qu’aux personnes qui sont éligibles pour une vaccination de rappel. Sinon, certains groupes de personnes, dont en particulier les jeunes, seront punis par cette mesure, étant donné qu’ils ne viennent de recevoir leurs premières doses de vaccins. Il ne faut pas oublier que les jeunes sont restés solidaires depuis maintenant deux ans et ont agi de façon responsable dans cette pandémie.

Même si les bureaux sont moins fréquentés de ces jours, nous devrons faire plus de tests d’ici à la nouvelle année, ceci indépendamment de la règle 3G sur le lieu de travail que nous refusons. Nous réitérons que nous ne pouvons pas accepter un système pay-to-work. Les tests rapides supplémentaires ne doivent rien coûter aux employés et les coûts d’achat de ces tests doivent être pris en charge (au moins en partie) par l’État ou être distribués aux entreprises.

Aucune des mesures pour lutter contre le virus n’est parfaite, nous devons donc mettre en place de nombreuses mesures imparfaites différentes afin d’être aussi parfaits que possible. Le soi-disant “modèle de tranche de fromage” montre clairement que les tests, les masques, les vaccinations, la distance, la ventilation et l’hygiène sont des facteurs importants pour passer les fêtes dans la plus grande sécurité possible.


0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.