Quel système d’impôt au Luxembourg?

Published by Piraten on

Gilles Mertz, actif auprès du parti des pirates depuis 2013, explique dans une tribune libre et concise comment les pirates veulent créer une justice fiscale pour le Luxembourg.

Est-ce qu’il est juste qu’une personne célibataire paie plus d’impôts qu’une personne mariée? Un modèle fiscal peut-il punir ou récompenser un certain mode de vie? Y-a-til un problème avec le fait d’être célibataire?

Est-ce qu’il est  juste qu’une personne qui perd son partenaire soit imposée plus sévèrement quelques années plus tard? La perte du partenaire n’est-elle pas déjà assez difficile?

L’infirmière qui travaille jour et nuit pour aider les personnes en besoin et avec son petit salaire doit payer des impôts. Est-ce qu’il est juste si de riches investisseurs se poussent à travers leurs impôts?

Comment expliquer à une personne qui gagne le salaire minimum et paie environ 10% d’impôts que les riches mettent leur argent dans des fonds spéciaux et ne paient que 0,01% d’impôts?

Nous, les pirates, estimons qu’une réforme fiscale est absolument nécessaire, mais pas comme le président du CSV l’imagine mais de manière pragmatique.

La pandémie Covid-19 coûte actuellement une fortune à l’État. Cet argent manque dans nos recettes et nous devons le récupérer quelque part. Emprunter encore plus de l’argent n’est pas une bonne idée car cet argent doit être remboursé. En emprunant, nous endettons nos enfants.

À long terme, nous n’éviterons pas une taxe. Cependant, certaines questions se posent ici:

Quel type de taxe l’État devrait-il imposer?
Quelle doit être sa hauteur?
Qui devrait payer cette nouvelle taxe et à qui devrait-elle être payée?
Pour les pirates, un impôt sur les successions ou un impôt sur la fortune sont indiscutables. Ces types d’impôts sont inefficaces et offrent à chaque multimillionnaire et à son équipe d’avocats, de consultants et de comptables une marge de manœuvre suffisante pour échapper aux impôts.

Nous, les malchanceux, restons – c’est-à-dire nous citoyens Ottonormal – qui ne pouvons pas nous permettre un expert financier et devons payer des impôts sur nos petites économies, alors que les riches s’échappent.

Sven Clement avait raison de dire dans le Kloertext de l’RTL: nous avons besoin de règles et de réglementations qui s’appliquent de manière égale à tous les revenus.

Nous avons besoin d’une loi fiscale simple, sans une centaines d’exceptions à gauche et à droite. Qu’il s’agisse du salaire, de biens immobiliers, d’actions ou de fonds, tous les revenus devraient être jetés dans un même pot à la fin de l’année et nous devrions alors payer un taux d’imposition correspondant.

Cet impôt simple sur tous les revenus ne devrait pas être payé par la classe moyenne mais par les hauts revenus. Si vous gagnez plus de 200 000 € en un an avec toutes vos activités, une taxe ne vous fait pas beaucoup de mal. Contrairement à une augmentation de taxe pour une personne qui doit organiser sa vie avec le salaire minimum dans ce pays.

L’argent supplémentaire que les riches verseraient  aux caisses de l’État peut ensuite être retourné à ceux qui en ont moins, sous la forme d’un crédit d’impôt, pour les aider à sortir de la pauvreté.

Voilà à quoi ressemble une politique fiscale juste, moderne et transparente pour nos pirates.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le travail du Parti Pirate, veuillez visiter notre site Web www.piraten.lu, devenir membre ou poser votre question au gouvernement sur www.fro.lu.

Categories: Positions

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.