ACCOUNT

Politique antidrogue

Politique antidrogue

Politique de santé

Une société éclairée et autodéterminée peut se voir confier la gestion responsable des substances addictives. La distinction entre drogues légales et drogues illégales repose davantage sur la tradition que sur des faits médicaux et scientifiques. Une criminalisation sur base de traditions est rejetée par le parti Pirate. Le problème de la consommation de drogues découle de l’abus de substances addictives – un problème créé et soutenu non pas du système judiciaire mais du système de santé. Un travail cohérent au niveau de l’éducation des jeunes et moins jeunes sur ce sujet ainsi qu’un programme de prévention de la toxicomanie devraient être la pierre angulaire d’une politique moderne en matière de drogues. 

 

La toxicomanie est un problème médical

Les toxicomanes ne doivent plus être criminalisés en raison de leur maladie. Le comportement addictif est une forme de maladie. Une maladie qui n’est souvent pas traitée correctement à cause de la peur des concernées d’être punis pour leur consommation. Pour cette raison, le parti Pirate exige que les personnes ayant un comportement addictif se voient offert tous les soutiens médicaux possible afin d’arrêter de leur propre initiative la consommation de drogues. En le même temps, nous appelons au gouvernement d’instaurer un accompagnement psychologique adéquat ainsi qu’à des mesures d’inclusion sociale pour éviter les rechutes. 

 

Légalisation du cannabis 

La tolérance de la possession de cannabis chez les adultes par la police doit être mise en place dans les plus brefs délais. Ainsi on peut directement soulager les commissariats et se prendre du temps pour préparer un projet de loi.

Les médicaments contenant des cannabinoïdes doivent être acceptés comme médicament. Le médecin traitant décide sur le traitement du patient. Les frais de traitement médical sont à la charge des caisses maladie.