Le bien-être des animaux

Des lois plus strictes contre la cruauté envers les animaux

La cruauté envers les animaux n’est pas une peccadille, mais doit être punie par des peines sévères.

Il faut créer un service d’urgence central, afin de pouvoir réagir rapidement et facilement face à des témoignages de cruauté envers les animaux. Les agriculteurs qui ont été pris en flagrant délit de manière répétitive, doivent être clairement identifiés sur un site Web afin que le consommateur puisse décider s’il continuera à acheter ces produits ou s’il préfère s’en passer.

 

Les animaux doivent être inscrits dans la loi en tant qu’êtres vivants avec des sentiments.

 

Restreindre le transport des animaux

La durée de transport des animaux doit être limité à 100 km et les éleveurs doivent envoyer leurs animaux à l’abattoir le plus proche. De cette manière, nous évitons des transports d’animaux à travers toute l’Europe ce qui constitue du stress et des souffrances non-nécessaires pour les animaux concernés. En outre, la manière dont les animaux sont abattus doit être revue. En cas de mauvais traitements, les peines doivent être alourdies.

 

Centre de soins pour la faune sauvage

Des centres de soins pour la faune sauvage doivent être crées à travers tout le pays.

 

Abolir la taxe sur les chiens

Les taxes sur les animaux devraient être abolies, il ne devrait y avoir aucune sanction pour l’adoption d’un animal.

 

Promouvoir des fermes et non pas des usines agricoles

Les pirates s’engagent pour des standards d’élevage et des conditions d’hygiène et de bien-être appropriés. L’agriculture conventionnelle ne peut rarement garantir ces standards. Ainsi, l’élevage excessif d’animaux doit prendre fin. L’élevage industriel n’est ni dans l’intérêt des animaux, ni dans l’intérêt des consommateurs. L’État doit promouvoir l’agriculture biologique et l’installation de fermes traditionnelles, qui s’occupent d’un nombre d’animaux restreint.

 

Les pirates sont contre l’utilisation des animaux par des cirques

Les pirates rejettent fondamentalement, le dressage et la présentation d’animaux sauvages dans un cirque. Hormis la curiosité humaine, il n’y a aucune raison d’arracher les animaux sauvages de leur habitat et de les exposer à un tel stress. Nous nous engageons pour une interdiction d’animaux sauvages dans des cirques.

  

Expérimentations animales

Dans les cas où des méthodes alternatives existent, l’expérimentation animale ne devrait pas être utilisée. Les pirates en sont conscients que, dans certaines situations, il est nécessaire d’utiliser des animaux afin de tester des médicaments ou de faire des recherches sur le sujet nouvelles méthodes de traitement destinées à des animaux. Nous préconisons cependant, que toute alternative soit tentée, avant de recourir à l’expérimentation animale.

  

Étiquettage d’œufs également sur des produits contenants des oeufs

Afin d’améliorer la transparence du marché alimentaire et de fournir aux consommateurs les informations nécessaires pour qu’ils peuvent prendre une décision informée, nous exigeons que chaque produit contenant des œufs, soit marqué selon le même principe (numéro de 0-3). L’étiquetage du produit doit donc indiquer une gestion des cages, des sols ou l’agriculture biologique. Le nom de la ferme ne doit pas être indiqué.