Justice

Justice 

La confiance dans la justice luxembourgeoise a également souffert de la crise étatique actuelle. Par conséquent, il est important non seulement de présenter la législation d’une manière compréhensible pour tous les citoyens, mais également de garantir l’accès à la justice. La prévention est le point le plus important dans toute lutte contre le crime. En particulier dans les cas de violence et de criminalité grave, la population doit être activement informée afin de détecter les premiers signes de criminalité. Des règles claires, un travail de prévention renforcé et une action forte contre la criminalité grave doivent être les lignes directrices de la justice luxembourgeoise. 

Un accès pratique à la justice 

Les coûts d’accès à la justice ne doivent pas être un obstacle à l’exercice de ses droits. Le Parti Pirate demande donc que l’aide financière au processus soit définie sur la base des coûts réels et pas seulement sur les revenus du demandeur. 

Cour constitutionnelle accessible à tous les citoyens 

L’état actuel et la crise constitutionnelle ont montré qu’il existe un besoin pour tous les citoyens d’examiner les lois et règlements sur leur justice constitutionnelle. Les pirates reviennent sur l’histoire de la Cour constitutionnelle fédérale de Karlsruhe et demandent que la Cour constitutionnelle luxembourgeoise soit considérée par tous les citoyens. 

Punitions socialement utiles 

Notre législation devrait, notamment dans le cas des délits mineurs, permettre la réparation du dommage sans avoir recours à l’emprisonnement. Le Parti Pirate exige que la loi introduise explicitement la possibilité d’une sorte de “service communautaire”. Ainsi, il existe un cadre clairement défini pour le traitement des petites phrases qui ont une valeur sociale. 

Simplification de la législation 

Le Parti Pirate exige que les lois soient comprises par tous les citoyens. Les lois doivent être formulées aussi clairement que possible. Cependant, cela inclut également un accès plus rapide et plus facile aux informations pertinentes. C’est pourquoi les pirates exigent que toutes les lois soient publiées en ligne dans une version consolidée. Il devrait également y avoir des aperçus thématiques et, aussi souvent que possible, les textes juridiques devraient être organisés dans un domaine et un code. 

Fort contre la violence 

En tant que société, nous devons identifier les actes de violence dans l’environnement familial beaucoup plus tôt. À cette fin, les médecins, en particulier les pédiatres, doivent être mieux formés et les canaux directs nécessaires pour le conseil et les services judiciaires créés afin de pouvoir répondre rapidement aux indices de violence domestique. Ce n’est que grâce à une meilleure communication et à la mise en réseau de tous les experts sur le terrain que nous pourrons maîtriser la violence domestique. 

Une meilleure prévention dans les affaires pénales 

Une meilleure politique d’information non seulement renforce la prévention de la criminalité, mais peut également aider dans l’enquête. Ainsi, les victimes elles-mêmes peuvent faire des déclarations plus fiables et les témoins soutiennent plus efficacement l’accusation s’ils ont été préalablement informés des méthodes d’enquête et du travail de la police. Le Parti Pirate demande que davantage d’efforts soient faits pour informer les citoyens par la police et la justice. 

Lutte contre la prostitution forcée et la traite des êtres humains 

Le Parti Pirate exige des règles claires concernant la prostitution au Luxembourg. Ce n’est qu’avec des règles claires que des mesures peuvent être prises contre le proxénétisme et la traite des êtres humains. Par conséquent, les travailleuses du sexe doivent être retirées de la zone légale et la prostitution légale reconnue comme un emploi. Ceci, associé à des règles claires dans lesquelles la prostitution peut être pratiquée légalement au Luxembourg, a pour conséquence que des mesures plus claires peuvent être prises contre la prostitution illégale et la traite des êtres humains. La priorité doit être de maintenir les travailleuses du sexe hors de l’illégalité et de fournir tout le soutien nécessaire pour des bilans de santé réguliers. D’un autre côté, des règles claires peuvent rendre plus stricte toute offre de prostitution et toute forme de traite des êtres humains ou d’exploitation sexuelle peut être vigoureusement combattue. 

Réforme du statut de la protection animale 

Le statut des portiers doit être réformé et fondé sur un code de déontologie uniforme. 

Rendre les tarifs notariés transparents 

Les tarifs notariaux doivent être rendus plus transparents afin de donner aux clients la possibilité de faire des comparaisons et ainsi permettre un libre choix basé sur des motifs financiers. 

Abolition de la profession d’avocat 

Chaque citoyen doit avoir la possibilité de se représenter devant les tribunaux dans toutes les instances et d’intenter ses propres poursuites. 

Réformer le code pénal 

Les pirates prétendent que la possibilité d’un consentement éclairé du prisonnier à un traitement médical est garantie à tout moment. L’indépendance des soins et de la surveillance médicale ne peut être subordonnée aux intérêts de la direction et de l’exécution de la peine que dans des cas exceptionnels et particulièrement justifiés. Dans le sens de la resocialisation et prévention de la récidive Les services sociaux (SCAS) doivent être étoffés en termes d’effectifs et doivent pouvoir agir indépendamment de l’établissement pénitentiaire. Le procureur peut ne plus être responsable de l’exécution des peines. Nous appelons à la création d’un juge chargé de la détermination de la peine.