Nombre de contraventions à l’article 125.08 du Code de la Route

Published by Rebecca on

Dans ma question parlementaire no. 6200, je me suis renseigné sur le nombre de contraventions dressées à l’encontre des cyclistes et des automobilistes. Comme le ministre écrit dans sa réponse, 47 contraventions ont été dressées au cours des derniers six mois à l’encontre de cyclistes pour cause de non-respect du Code de la Route. Aucune violation de l’article 125.08 du Code de la Route, c’est-à-dire le non-respect de la distance de sécurité minimale de 1,5 m lors du dépassement d’un cycliste, n’a pu être constatée par la police. Or, il se trouve que les infractions contre l’article 125.08 constituent pour de nombreux cyclistes une source de danger aigue qui s’observe tous les jours. Des raisons diverses, et en particulier l’absence d’infrastructures adéquates qui feraient en sorte que la circulation des automobilistes soit clairement séparée de celle des cyclistes, font en sorte que la proximité physique entre cyclistes et automobilistes est souvent excessive.

 

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes au ministre :

 

  1. Est-ce que le ministre est d’avis que le nombre de cas non notifiés d’infractions contre l’article 125.08 qui ne sont pas observés par la police et qui, de ce fait, ne donnent lieu à aucune contravention, est important ?

 

  1. Combien d’infractions contre l’article 125.08 ont été constatés depuis sa mise en place par règlement grand-ducal en date du 8 avril 2018 ?

 

  1. À quelles méthodes la police a-t-elle recours pour contrôler les infractions contre l’article 125.08 du Code de la Route ?

 

  1. Combien de contrôles de police ont eu lieu depuis l’introduction de l’article 125.08 pour justement contrôler d’éventuelles infractions à cet article ?

 

Progrès à la Chambre


0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.