Licencié après avoir critiqué la gérance des inondations: un cas pour le code déontologique?

Published by Rebecca on

Il ressort d’un article publié le 30.5.2022 sur le site du 100,7 qu’un collaborateur de la société RSS-Hydro aurait été licencié après s’être prononcé de façon très critique sur l’action gouvernementale lors de la crise des inondations intervenue en juillet 2021. Ce licenciement semble être expliqué par le fait que le patron de la société en question aurait souhaité éviter d’être mis sous pression politique et dans le souci de vouloir protéger ses autres salariés face à cette pression, justement.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes au Premier ministre :

1. Est-ce que le Premier ministre est d’avis que le cas décrit par le 100,7 devrait être analysé dans l’optique du Code de déontologie, s’il devait s’avérer qu’il y avait également des membres du gouvernement parmi les représentants politiques qui auraient exercé une pression sur l’employé ou sa firme ?

2. À quelles conséquences devrait-on s’attendre, le cas échant ?

 

Progrès à la Chambre


0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.