Interdiction de la mendicité simple

Lundi 15 janvier, la police a commencé à appliquer dans la ville l’interdiction de la mendicité simple, instrauré par DP-CSV et discutée à la Chambre le 14 décembre. Les premières personnes ont eu des contraventions. Dans ce contexte, on peut lire dans la presse que des policiers des autres régions devraient être temporairement retirés afin de soutenir l’équipe dans la ville. Nous nous posons des questions précises concernant cette décision et souhaitons prévenir d’éventuels griefs. C’est pour cette raison que nous avons posé des questions précises au ministre lors de l’heure des questions du 16 janvier. Le ministre n’a pas souhaité faire de commentaires à ce sujet et a renvoyé à la prochaine réunion en commission. Celui-ci a été annulé en raison de l’alerte rouge générale du 17 janvier. A cet égard, nous posons désormais ces questions, à nos yeux, urgentes sur cette voie.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes au ministre :

  1. De quels types de services ces policiers mentionnés ont-ils été retirés ?

  2. De quelles communes étaient issus les policiers et quels étaient les critères pour cela ?

  3. Quel impact cette nouvelle répartition des policiers a-t-elle sur la situation sécuritaire dans les communes concernées ?

  4. Selon ses propres déclarations lors de l’heure des questions, le Ministre a pris ces décisions en collaboration avec la Ville de Luxembourg. Les responsables concernés des autres communes ont-ils été inclus dans les discussions et la décision ?

Zesummenhang posts

Contexte : Projet de loi 7479B La Chambre des députés constate : Que l’autorité de la concurrence est devenue un établissement public en 2022
Déjà en 2022, les Pirates ont fait la proposition dans la Chambre des Députés, pour que les locataires puissent déduire le loyer des leurs