ACCOUNT

Cyberattack Creos

 

Dans la nuit du 22 au 23 juillet, la société Creos a été la victime d’une cyberattaque. C’est le groupe « Alphv » qui a revendiqué l’attaque. Dans un communiqué, les auteurs de l’attaque font savoir qu’ils ont volé du matériel sensible tels que des données liées à des contrats et à des codes d’accès et qu’il est dans leur intention de les publier.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes au ministre :

  • Est-ce qu’il y a effectivement eu vol de données personnelles par les hackers ? Est-ce que le vol concerne aussi des numéros de comptes bancaires ?
  • Si oui, est-ce que le ministère sait si ces données ont été publiées ?
  • Est-ce que la CNPD a été informé sur cette cyberattaque ? Si ce n’est pas le cas, pourquoi cela ne s’est pas fait ?
  • Est-ce que les clients de Creos ont été informés respectivement sur cette attaque et sur la fuite de leurs données, conformément au RGPD ? Si non, pourquoi cela n’a pas été fait ?
  • Comment la cyberattaque a-t-elle pu se faire et est-ce que les points faibles ont pu être éliminés entretemps ?
  • Quelles mesures ont été mises en place afin de s’assurer que les clients concernés ne subissent pas de conséquences négatives de la cyberattaque (vol d’identité, opérations bancaires non autorisées, …) ?

Zesummenhang posts

Eng Fro gouf gestallt op fro.lu. Doktere kënnen Ordonnancë fir Analysen am Labo verschreiwen, déi net vun der CNS rembourséiert ginn. An deem Fall
De Rapport vum Ombudsman fir Kanner a Jugendlecher weist kloer ob, dass et a Punkto Ënnerbréngung vu Geflüchteten nach ganz vill Baustelle ginn. Eng