Connexion Internet dans les foyers de réfugiés

Published by Sven Clement on

Déjà avant la pandémie, de nombreux réfugiés dépendaient dans leur quotidien d’une connexion Internet. D’abord, une bonne connexion leur permet de ne pas perdre le contact avec leurs amis, leur famille et leurs contacts locaux, ce qui renforce leur santé mentale et leur processus d’intégration. Ensuite , les réfugiés peuvent consulter des offres, telles que des cours de langue ou des formations, en ligne. Une connexion fiable est particulièrement important pour l’enseignement scolaire des enfants réfugiés à domicile, à condition qu’ils aient également accès au matériel informatique nécessaire et se trouvent dans un environnement propice à l’apprentissage. Une bonne connexion Internet est donc un moyen essentiel d’empêcher les réfugiés d’éviter l’ isolement complet et leur connexion à la société.

Dans ce contexte, nous avons posé au gouvernement les questions suivantes:

Combien de foyers offrent actuellement à leurs résidents réfugiés une connexion Wi-Fi gratuite dans tout le bâtiment?

Combien de refuges n’ont pas du tout accès à Internet?

Quelle est la vitesse moyenne de mise en ligne et de téléchargement (en Mbit / seconde) de la connexion Wi-Fi dans les foyers? Quelle est la valeur médiane?

Combien d’abris sont équipés d’ordinateurs fixes et d’ordinateurs portables? Quel est le rapport ici entre ordinateurs + tablettes + ordinateurs portables / nombre d’habitants et foyers?

 

Numéro QP 3929


0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.